•  
    Il fallait l’extraire de gens à la personnalité forte et au pouvoir conséquent.Une tche que ses Questeurs Vampires accomplissaient à merveille.Il en prit une autre gorgée, voyance gratuite par email, et s’abandonna un instant à l’ivresse qui montait en lui.Demain, il allait faire ce pour quoi il était doué.Demain, des vies tomberaient sous ses coups.Kromnech traversait les cohortes de soldats morts-vivants à grandes et pesantes enjambées.

    votre commentaire
  • Il tendit le bras et le verre posé sur la table, à plusieurs mètres de lui, flotta jusqu’à sa main.Le liquide, rouge et épais, ne fut même pas troublé.Il le porta à ses lèvres, voyance par mail, et l’humeur métallique emporta ses sensations.Il n’éprouvait plus le besoin de boire du sang.Mais, bien des décennies auparavant, il y avait pris goût.Et le fluide le plus savoureux était difficile à trouver.

    votre commentaire
  •  
    Il s’était installé un peu à l’écart de ses troupes, seule sa garde d’honneur, des armures spectrales habitées par les mes asservies de guerriers antiques, voyance gratuite par mail, pouvait approcher sa tente.Et ils veillaient avec une inlassable vigilance sur la sécurité de leur maître.Bien qu’il n’en eût aucun besoin.Il défit sa cape trempée et se carra dans un fauteuil massif, frappé à ses armes.La tente était éclairée par quelques bougies superflues, posées dans des crnes à la bouche ouverte.

    votre commentaire
  •  
    La pluie cessa avec la tombée du jour, et Le Déicide vit bientôt les feux de camp consteller l’horizon.Mais derrière lui, les ténèbres restaient impénétrables.Il regagna sa tente, voyance gratuite, les drakhons d’ombres survoleraient l’armée de Taragorm durant la nuit.Et demain, quand ils se mettraient en ordre de marche, les Morts fondraient sur eux.Du moins si tout se passait comme il l’avait prévu.

    votre commentaire
  •  
    Avec un plaisir malsain, Kromnech attendit de longues minutes avant de donner ses consignes au saddak’hin.
    Puis il lui permit de se retirer, voyance gratuite en ligne, s’amusant de la hte avec laquelle il quittait la tente, laissant un peu de son aspect derrière lui.
    Les espions quittèrent à nouveau le camp dans l’heure, camouflés par les sortilèges des nécromanciens.
    Depuis sa butte, Le Déicide les vit se glisser à travers la plaine humide, sous le couvert des illusions qui les dissimulaient au regard des mortels.

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires