• suzanne-voyance

     le petit public s’y laissait prendre d’ailleurs, puisque les enfants du quartier lui lançaient fréquemment des cailloux en se moquant de sa démarche tire bouchonnée Même s’il, voyance en ligne,  rentrait parfois en larmes chez lui, perclus des stigmates que ces bambins cruels lui avaient infligés (« à douze ans certains arrivent à lancer des parpaings à dix mètres, c’est très impressionnant » avait-il dit une fois au Général), Sergent Major sentait tous les jours couler dans ses veines et sous ses narines le sang sacré de ceux qui œuvrent pour le bien de la Patrie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :